L’éminent analyste financier #Chris #Skinner à Tunis

 

Image result for ATBEF

A l’invitation de l’Association Professionnelle tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers (#ATBEF), Chris Skinner, célèbre commentateur indépendant sur les marchés financiers et fintech, sera à Tunis, dès ce lundi 9 avril. Il prendra part au Forum international sur les instruments financiers numériques innovants (#SITIC #AFRICA 2018) qui tiendra sa deuxième session du 10 au 12 avril courant, au Kram. M. Skinner est un commentateur régulier de BBC News, de Sky News, de CNBC et de Bloomberg.
Chris Skinner est connu à travers son blog, le Finanser.com, et tant qu’auteur des best-sellers Digital Bank, ValueWeb et sa nouvelle suite Digital Human. ValueWeb décrit l’impact de Fintech et comment les technologies mobiles et de blockchain changent le visage de la finance dans la construction d’un internet de valeur.
En raison de l’émergence de l’Internet de la valeur, les banques doivent être numérisées, et Digital Bank fournit un examen et une analyse complète de la bataille pour les services bancaires numériques et des stratégies pour les entreprises à la concurrence. Humain numérique, publié en mars 2018, s’appuie sur ces deux thèmes, mais se penche sur l’image plus large de la numérisation, et comment c’est une révolution, car il permet à tous les peuples des plaines de l’Afrique aux montagnes du Tibet d’être inclus.

25 pays africains débattent à Tunis de la communication en levier essentiel face aux risques santé publique

Related image

La Tunisie a appelé à renforcer la coopération interafricaine en matière de prévention et de gestion des risques santé, à travers la consolidation des capacités nécessaires, les échanges d’expériences et la coordination des efforts. Ouvrant les travaux du séminaire africain sur la communication des risques dans le domaine de la santé publique, qui a démarré mardi à Tunis, avec la participation des représentants de 25 pays de toutes les sous-régions du continent, le ministre de la Santé, Imed Hammami a souligné que cette coopération devenue impérative, bénéficiant de l’appui des organismes internationaux. Elle ne peut être efficace que si les et les méthodes de prévention et de lutte sont les mieux adaptées et harmonisées et s’appuient efficacement sur une communication appropriée. A cet effet, il a mis en exergue l’importance de l’anticipation des risques et épidémies, de la planification des actions à entreprendre dans le cadre d’une stratégie préétablie et sur la base de procédures fixées.
Le ministre de la Santé a réaffirmé à cette occasion, l’engagement de la Tunisie à assumer pleinement son rôle dans le cadre du règlement sanitaire international et de mettre en partage ses potentialités et son expertise en la matière.
Organisé, à l’initiative de la Commission de l’Union africaine, par le Centre africain de prévention et de lutte contre les maladies (CDC africain) conjointement avec l’Observatoire national de des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE), ce séminaire se poursuivra jusqu’au samedi 7 avril 2018. Les travaux s’articulent autour de communications scientifiques, d’études de cas, de média-training et de stratégie de communication à déployer à titre préventif mais aussi en gestion de crise en cas d’épidémie. Les participants auront à renforcer à cette occasion, leurs connaissances conceptuelles et leurs pratiques opérationnelles face aux risques santé publique. Ils auront également à mieux assurer l’interaction nécessaire avec les différents canaux de communication et de mobilisation préventive, ainsi que les médias et les réseaux sociaux.
« La richesse de son expérience acquise et la qualification de ses institutions et de ses compétences ont érigé la Tunisie en acteur de référence en matière de prévention et de gestion des risques santé publique et de communication appropriée, a déclaré le Pr Nissaf Ben Alaya, directrice générale de l’ONMNE. A ce titre, a-t-elle ajouté, le ministère de la Santé, conscient de l’impératif de coopération et de la coordination, est en interaction continue avec les pays frères et amis et les institutions régionales et internationales».

Une #conférence #nationale qui sera ouverte ce jeudi par le #chef du #Gouvernement #Youssef #Chahed Quelles mesures d’#accélération requises en faveur l’#efficacité #énergétique ?

Image result for ‫النجاعة الطاقية في تونس‬‎

Comment accélérer,en changeant d’échelle, la mise en œuvre des programmes d’efficience énergétique en Tunisie ? C’est le thème central de la conférence qui sera ouverte ce jeudi matin 5 avril par le Chef du Gouvernement, Youssef Chahed. Les travaux qui se poursuivront durant deux jours, portent sur la territorialisation de l’efficacité énergétique mettant l’accent sur la planification urbaine et l’énergie de proximité ; le financement; la recherche et développement; et les mesures d’accompagnement des programmes d’efficacité énergétique en matière de communication et sensibilisation. Une session introductive permettra de présenter l’état de mise en œuvre des programmes d’efficacité énergétique en Tunisie (état des lieux, objectifs et potentiel) ainsi que l’expérience internationale en la matière pour assurer un benchmark international, mesures réglementaire, technique et financière prévues.
Organisée, par le ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, et l’Agence nationale de Maîtrise de l’Energie, avec l’appui du PNUD, dans le cadre des initiatives gouvernementales pour la croissance et l’emploi, cette conférence réunit environ 300 participants.Ils s’agit de représentant de tous les organismes tunisiens concernés, ainsi que des experts, des professionnels du secteur, des acteurs de la société civile et des partenaires techniques et financiers internationaux (BEI, BERD, Groupe BM, KfW, AFD, BAD, JICA, KOICA, GIZ, Coopération suisse…).
La conférence a pour objectif d’informer sur les objectifs sectoriels, les mesures actuelles entreprises par les pouvoirs publics pour promouvoir l’efficacité énergétique (réglementaire, financière, etc.), ainsi que les contraintes entravant le potentiel en la matière. Elle s’attache à promouvoir les échanges sur les expériences internationales réussies et discuter des barrières qui entravent le déploiement de l’efficacité énergétique à grande échelle. Aussi, elle offrira l’occasion de discuter des recommandations de toutes les parties prenantes permettant d’accélérer les programmes nationaux afin d’atteindre les objectifs fixés.
A l’issue des travaux, une task force sera mise en place pour procéder à l’élaboration d’un plan d’actions émanant des recommandations clarifiant les mesures d’accélération des programmes d’efficacité énergétique ainsi que les rôles et les responsabilités des acteurs et l’échéancier d’implémentation.
Principale composante de la Contribution Nationale Déterminée (NDC) de la Tunisie, l’efficacité énergétique représente à elle seule plus que 50% des objectifs climatiques et environ 40% du besoin en financement. Elle est considérée, donc, comme la condition sine qua non de réussite des objectifs de réduction de la dépendance énergétique et d’évolution vers une société sobre en carbone.
Toutefois, le rythme d’avancement des programmes enregistrés jusqu’à maintenant risque de ne pas permettre la bonne mise à profit du potentiel et l’atteinte des objectifs fixés. Dans la majorité des cas, les barrières qui entravent le déploiement à grand rythme de l’efficacité énergétique sont de nature institutionnelle, technique et financière.
Aussi, le potentiel en termes de réduction de l’intensité énergétique reste à saisir, étant donné que le plan de développement 2016-2020 prévoit un objectif de réduction de 3% par an de l’intensité énergétique jusqu’à 2020. En effet, l’intensité énergétique de l’économie tunisienne se situe dans la moyenne mondiale et est deux fois plus élevée que la moyenne des pays de l’OCDE.
C’est dans ce contexte que s’inscrit cette conférence pour étudier avec les différents acteurs économiques concernés les mesures d’accélération requises en faveur d’un changement d’échelle dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Les étudiants tunisiens à la pointe des #TIC grâce à #Huawei

 

Depuis décembre 2017, le bureau de #Huawei #Tunisie est partenaire de huit universités tunisiennes pour #Huawei #ICT Academy, un programme de formation poussée en Technologies de l’Information et de la Communication. La Tunisie est le premier pays d’Afrique du Nord à abriter Huawei ICT Academy.

#Huawei, une #entreprise chinoise leader sur le marché des smartphones, tablettes, PC et produits connectés, a créé la Huawei ICT Academy. Il s’agit d’un programme de formation dédié aux universités et ouvert à l’international. A travers ce projet, les universités participantes accèdent à des cours de TIC dispensés par des instructeurs de Huawei.

Là où l’essor technologique est en perpétuel mouvement, il est nécessaire de se mettre à jour afin d’assurer la transition numérique. La formation agit à deux niveaux : elle est ouverte aux étudiants comme aux enseignants et aux instructeurs professionnels. À ce jour, Huawei a coopéré avec plus de 300 universités à travers le monde, faisant intervenir plus de 450 ICT Academy Instructors et formant plus de 10 000 étudiants par an.
Huawei et les universités tunisiennes
Huit universités ont déjà signé avec Huawei Tunisie pour la ICT Academy :
– Enetcom (Ecole nationale d’Electronique et des télécommunications), Sfax
– Faculté des Sciences de Sfax
– ENIS (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax)
– ENIT (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis)
– SUPCOM (Ecole supérieure des communications de Tunis)
– Université Centrale, Tunis
– Esprit, Tunis
– ISTIC (Institut supérieur des technologies de l’information et de la Communication), Borj Cédria

Depuis le mois de février, 6 universités tunisiennes ont déjà lancé les cours portant sur les routeurs et commutateurs de Huawei comme cours obligatoires ou facultatifs. Ces cours sont déjà suivis par 800 étudiants.

A quoi donne accès la Huawei ICT Academy ?
La formation HAINA (Huawei Authorised Information and Network Academy) est consacrée aux étudiants et Huawei Certification Academy (HCAI) aux instructeurs professionnels. Huawei ICT Academy donne accès à une multitude de moyens d’apprendre et de se perfectionner en TIC :
– le suivi de cours physiques à l’université
– les cours en ligne, ou e-learning
– la possibilité de participer à des compétitions internationales. Celle à laquelle les Tunisiens pourront participer est prévue pour septembre. Les trois vainqueurs à l’échelle nationale pourront prendre part à la compétition internationale en Chine.
– Au terme de leur formation, les étudiants et les enseignants obtiennent une certification délivrée par Huawei
– En complément de la formation théorique, les étudiants suivront également un stage au cours de l’été. Huawei fournira à lui seul 38 stages qui auront lieu entre juillet et août. Cinq autres opportunités de stage sont données par des partenaires de Huawei.

Sur le marché de l’emploi, la certification Huawei donne accès à des postes chez Huawei et ses partenaires. Ainsi, «L’Alliance des Talents» de Huawei offre une plate-forme de services d’emploi de qualité aux diplômés de la Huawei ICT Academy et aux professionnels certifiés de la Huawei ICT Academy

Conférence de #presse #Epson

Des #imprimantes grand public aux imprimantes #professionnelles en passant par les imprimantes grands format, les équipes #Epson auront le plaisir de vous accueillir lors de cette matinée où plusieurs nouveautés Epson seront à l’honneur.

#Maskan #Expo à #Paris dès ce 31 mars : les meilleures #opportunités pour acquérir un #logement ou un #terrain en #Tunisie

 

 

Image result for maskan expo

Les #Tunisiens de #France auront cette année une opportunité précieuse pour acquérir un logement ou un lot de terrain à construire en Tunisie. Il leur suffira de visiter le salon innovant, Maskan Expo qui se tiendra pour la première fois à Paris, du 31 mars au 2 avril, dans la #Grande #Arche, à la #Défense. Dans cet espace prestigieux, promoteurs immobiliers et représentants de banques, spécialement venus de Tunis leurs présenteront leurs meilleures offres de projets résidentiels et terrains, un peu partout en Tunisie, ainsi que de crédit-logement. A ce rendez-vous prendront également part aménageurs lotisseurs, architectes, décorateurs, assureurs, cabinets d’avocats et autres partenaires concernés.
Signe d’intérêt et de soutien des autorités tunisiennes, le Salon Maskan Expo (www.maskanexpo.com) sera inauguré par le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, qui sera accompagné par l’ambassadeur de Tunisie en France et le consul général à Paris. Aussi, des dirigeants de banques qui parrainent le Salon seront également présents.
«Après Dubaï en 2017, nous voilà en France pour rééditer un franc succès plébiscité par les Tunisiens dans les pays du Golfe, souligne Amna Limame, directrice générale du Salon Maskan Expo. A Paris aussi, c’est un nouveau concept, dans un espace bien agencé sur plus de 5000 m2, et des offres très attractives, très compétitives que nous proposons à nos compatriotes établis en France, poursuit-elle. Nous avons surtout tenu à concilier créativité architecturale, qualité du bâti et de la finition et prix incitatifs. L’avantage à saisir, c’est que l’immobilier tunisien est de plus en plus moderne et luxueux, alors que l’effet du taux de change rend les prix très encourageants. Le grand plus sera donc le conseil, afin que les visiteurs puissent faire le meilleur choix et de bénéficier ainsi du taux attractif du dinar tunisien. »
Plus de 100 #exposants, parmi les plus significatifs, ont d’ores et déjà confirmé leur participation à Maskan Expo 2018. C’est l’occasion de prendre connaissance des divers programmes immobiliers en Tunisie, de rencontrer directement les décisionnaires et de concrétiser le rêve de tout Tunisien à l’étranger.

#Atelier du #Meuble ‘’#Intérieurs’’ Une année 2018 porteuse d’#innovations et de #croissance

Image result for La société Atelier du Meuble ‘’Intérieurs’ TUNIS

La société Atelier du Meuble ‘’Intérieurs’’ entame l’année 2018 avec un objectif de croissance porté à 12%. « Cette performance, explique #Aziz #Ben #Slimane, directeur général, sera fondée sur l’extension de ses surfaces de production et de stockage, l’introduction sur le marché tunisien de la prestigieuse gamme américaine #Herman #Miller, de l’accroissement de l’export notamment vers la Côte d’Ivoire où elle a implanté un showroom, et vers les autres pays de la région, et le déploiement de sa nouvelle plateforme de commerce électronique Talos. »
« Pour mieux répondre à la demande du marché, et renforcer sa capacité de production, poursuit-il, ‘’Intérieurs’’ a mobilisé de nouveaux investissements à hauteur de 4 MDT, pour l’acquisition d’une usine mitoyenne, ce qui lui permet de doubler la surface de son site de production (5100 m2) ainsi que son espace de stockage (3100m2). Aussi, le showroom de la Soukra a confirmé d’une manière significative son concours au chiffre d’affaires généré, totalisant, avec les ventes à partir de l’usine 80% des ventes. Celui de Sfax réalise de son côté une meilleure performance que celle de 2016. »
« La convention de partenariat stratégique signée avec le fabricant américain Herman Miller, 2ème acteur mondial du marché des sièges ergonomiques, souligne Aziz Ben Slimane, positionne ‘’Intérieurs’’ sur le marché du mobilier de bureau haut de gamme. Les premières commandes seront livrées incessamment. »
« Les exportations, ajoute-t-il, sont appelées à connaître au cours de cette année 2018 un bond significatif de 170% passant de 100 kDT à 270 kDT. Les ventes sur la Côte d’Ivoire et l’Afrique de l’Ouest enregistrent d’ores et déjà de nouvelles commandes, tout comme le marché algérien qui plébiscite de plus en plus les produits ‘’Intérieurs’’. La Libye, reprend de son côté alors que nous poursuivons le développement de nouveaux marchés extérieurs, notamment au Moyen-Orient. »
Pour Aziz Ben Slimane, la mise en place d’une plateforme d’e-Commerce, répond à un marché prometteur. Premier site tunisien spécialisé en fournitures et mobilier de bureau, il offre également en one-shop, des accessoires et équipements informatiques, des recharges, cartouches et toners, du matériel pro de sécurité et des produits d’hygiène. Le pré-lancement, durant le mois de décembre dernier a affiché des indicateurs encourageant : 22.000 visiteurs, 150 commandes et un chiffre d’affaires de 35.000 DT, en quatre semaines seulement.
L’exercice 2017 a enregistré, malgré une conjoncture générale peu favorable, un accroissement du chiffre d’affaires estimé à 3%, soit 16.4 MTND, contre 16.0 MTND en 2016. Cette croissance est portée par un effet prix à hauteur de 20% et un effet quantité à 80%.

#Carthage #Cement opère sa première #exportation sur l’ #Afrique #subsaharienne

#Carthage #Cement vient de conclure son premier contrat d’ #exportation de #clinker, portant sur 350.000 tonnes au cours de l’année 2018, à destinations de pays africain #subsaharienne. «Le premier chargement de 38.000 tonnes, a été embarqué la fin de la semaine dernière au port de La Goulette, dans les meilleures conditions et délais» indique M. Brahim Sanaa, directeur général de la société.
«C’est là l’aboutissement d’un effort soutenu déployé par toutes les équipes. L’appui de tous les intervenants a été déterminant pour assurer cette première livraison, qui sera alternée par les suivantes tout au long de l’année en cour. Tout poursuivant l’approvisionnement du marché local, a-t-il affirmé, Carthage Cement continuera à explorer d’autres marchés extérieurs.

Initiative Pilote pour un Développement Local Intégré : un nouveau projet du BIT en Tunisie avec l’appui de l’Union européenne

Image result for Initiative Pilote pour un Développement Local Intégré

L’évaluation du projet d’appui à la création d’emplois et accompagnement à la réinsertion en complétant les dispositifs de l’Etat, composante N°1 du Programme d’Appui au Développement des Zones Défavorisées (AZD), fera l’objet d’un séminaire national qui se tiendra ce jeudi 18 janvier à Tunis. Financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le Bureau International du Travail en étroite collaboration avec le Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, ce projet a bénéficié à cinq gouvernorats à savoir : Siliana, Le Kef, Kasserine, Sidi Bouzid, et Gafsa. Les actions réalisées ont porté sur la valorisation des ressources locales (humaines, substance utiles et productions), la formation des acteurs et l’appui à la création d’emploi productifs et l’accroissement des revenus locaux.
Dans la continuité des réalisations et sur la base des résultats enregistrés, un nouveau projet intitulé « Initiative Pilote pour un Développement Local Intégré » sera lancé dès cette année 2018, pour une période allant jusqu’en 2022. Il sera financé par l’Union Européenne dans le cadre de l’appui au processus de décentralisation et mis en œuvre par le BIT en étroite collaboration avec le Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement.
Les travaux du séminaire seront ouverts par le Ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, Zied Ladhari, en présence de l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union européenne à Tunis, Patrice Bergamini et du directeur du bureau de l’OIT pour les pays du Maghreb, Mohamed Ali Deyahi.
La clôture sera assurée par le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakhar.
Expo-photos, projection de documentaire et communications par les différents partenaires du projet, seront appuyés au cours de ce séminaire par des témoignages de bénéficiaires.

Lancement de nouvelles dessertes aériennes Cargo sur des pays africains

de Anis Riahi
PDG d’Express Air Cargo

Date : Mardi 9 janvier 2018
Horaire : 10h00
Lieu : Hôtel Paris, Berges du Lac.

A l’occasion du lancement de nouvelles dessertes aériennes Cargo vers l’Afrique du Nord, Centrale et de l’Ouest à partir de ce mois de janvier 2018, M. Anis Riahi, PDG d’Express Air Cargo, vous convie à la conférence de presse qui se tiendra le mardi 9 janvier 2018, à 10h00 à l’Hôtel Paris, les berges du lac, Tunis.