Epson lance un concours vous permettant de gagner des robots

Epson lance un concours vous permettant de gagner des robots


Epson, leader mondial du marché des robots SCARA et fournisseur de solutions d’#automatisation depuis 1980, est prêt à ouvrir la voie à l’#innovation. Alors que l’automatisation continue d’évoluer, de nouvelles applications robotiques novatrices sont en plein développement. Révolutionnant un grand nombre de secteurs, notamment l’industrie, ces dernières ont le potentiel d’améliorer radicalement la qualité de vie au travail.

Gagnez jusqu’à 3 robots série T
Epson place les dernières avancées technologiques entre les mains des acteurs du futur dans la zone EMEAR. Dans le cadre de son concours auprès des instituts d’enseignement et de recherche, des universités et des écoles supérieures, Epson propose de gagner jusqu’à 3 robots de la série T Epson afin de soutenir la croissance, le développement et la compétitivité de l’industrie et de l’automatisation.
Les candidatures sont désormais ouvertes : https://www.epson.eu/robots-contest
Les candidats sont invités à soumettre leur proposition avant le 15 décembre 2018 pour avoir l’opportunité de remporter jusqu’à 3 robots de la série T Epson.
Les candidatures seront jugées selon des critères prédéterminés : l’innovation, l’éducation, le développement des compétences, l’usage unique et la durabilité du robot.
Les candidats retenus seront invités à présenter leur projet devant un panel de juges.
« Les compétences et la créativité sont au cœur de l’innovation. Epson reconnaît le besoin de promouvoir et soutenir le développement des talents et des compétences. Les trentenaires, qui représentent 50 % de la population mondiale, connaîtront un environnement de travail radicalement différent. Nous savons que les jeunes ont du potentiel, et notre concours est donc conçu pour placer la technologie du futur entre leurs mains », a déclaré Volker Spanier, directeur des solutions robotiques, Epson Europe.
On estime que le nombre de robots industriels déployés dans le monde entier atteindra environ 2,6 millions d’unités d’ici 2019. En Europe centrale et orientale, l’adoption de robots devrait connaître une croissance annuelle de près de 20 % pendant les deux prochaines années : c’est le plus haut taux de croissance après la Chine.
La robotique occupera donc une place centrale dans l’avenir de nombreux domaines, comme ceux de l’industrie et de la santé. Les robots peuvent également contribuer par l’innovation qu’ils apportent à la transformation du secteur de l’éducation et à la réduction des déchets et de la consommation d’énergie. Epson offre aux jeunes de la région EMEAR l’opportunité d’imaginer un monde meilleur avec les robots.

Pour participer au concours
Cliquez ici : https://www.epson.eu/robots-contest
_______________________________________________________
#Epson lance un #concours vous permettant de #gagner jusqu’à 3 #robots dans toute la zone #EMEAR

القمّة المصرفية المغاربية في تونس:تطور النشاط المصرفي

القمّة المصرفية المغاربية في تونس:تطور النشاط المصرفي


انطلقت يوم الأربعاء 7 نوفمبر 2018 القمّة المصرفية المغاربية تحت عنوان  » تطور النشاط المصرفي » في تونس برعاية السيد مروان العباسي محافظ البنك المركزي التونسي والمحافظين الأربعةللبنوك المركزية لدول المغرب العربي وبمشاركة 180 من رؤساء البنوك وخمس مؤسسات مالية. هذه القمّة ناقشت مستقبل القطاع المصرفي في عصر الرقمنة في إطار سعي البنوك المغاربية على الحثيث للتأقلم مع تطورات الخدمات المصرفية الجديدة.
ونظرا إلى خبرتها الواسعة في المجال البنكي والمالي وانطلاقا من موقعها الرائد في مجال استشارات الابتكار وإدارة التغبير، تنير شركة KPMG تونس السبيل أمام المؤسسات العاملة في القطاع المصرفي وتقدم مقاربة ذات قيمة مضافة وذلك من خلال عروض يقدمها ثلاثة خبراء في هذا المجال أثناء القمةّ.
وقال السيّد وليد بلغيث مهندس ومدير قسم الاستشارات الإدارية واستشارات تكنولوجيا المعلومات في KPMGتونس انّ »هناك العديد من التحديات المطروحة على مستوى العلاقة مع الحريف من أهمها التكنولوجيات الحديثة التي تحتم على المجموعات البنكية بأن تكون حاضرة في شبكة الانترنت لدعم التواصل والشفافية وهي عوامل تلعب دورا جوهريا.وفي KPMGتونس نعمل على دعم المؤسسات في مجال التحول الرقمي ومرافقتهامع الحرص على تامين تجربة ممتازة ومتفرّدة للحرفاء من خلال وجود إجراءات عملية.

ومنجهته أوضح السيّد محمد صفوان بن عيسى الدكتور في الاقتصاد ومدير قسم الاستشارات فيKPMG تونس أنحصيلة الانجازات والاندماج الاقتصادي شكّل عامل تقارب بين البلدان المغاربية. كما سلط الضوء إلى أن تعزيز شبكة الطرقات في البلدان المغاربية من شانه أن يساعد على استكمال بناء الطرقات السيارة على مستوى المغرب العربي في أفق سنة 2020.وأشار إلى الحركة البينية اللافتة التي أدت إلى تسجيل تطور هام للتدفق المالي والحركية على المستوى المغاربي وكل ذلك عوامل تدفع إلى النهوض بالقطاع المصرفي المغاربي. كما أكدّ على ضرورة قيام تعاون بين بنوك مختلف البلدان المغاربية تحت رعاية البنوك المركزية قصد الاستجابة لمختلف الحاجيات.
وفي تصريح للسيد باتريك فاسي مدير قسم التدقيق الداخلي، المخاطر والامتثال في شركة KPMGتونس « انالبنوك والمؤسسات المالية يجب أن تتّحد وتجد حلولا عمليّة وفعالة للقضاء على ظاهرة غسيل الأموال وتمويل الإرهابوحسب رأيهيجب على المؤسسات المالية عدم الاكتفاء بإبداءمطالبها في هذا مجال بل يجب أن تثبت نجاعة هذه الإجراءات. وفي إطار هذه المساعي الحثيثة لمجابهة خطر تبييض الأموال وتمويل الإرهاب، جاءت مبادرة البنك المركزي التونسي لتترجم على ارض الواقع من خلال إشراك المؤسسات المالية وحثّها على إرسال تقاريرها عن حجم المخاطروتقديم الخطط والحلول العمليّة المناسبة للحد من هذه الظاهرة ». وقد كانت KPMG تونس سبّاقة في تقديم الدعم والإحاطة بالبنوك التونسية والمؤسسات المالية لاللقيام فقط بالتقييم الذاتي بل كذلك بالمساعدة على اتخاذ الإجراءات اللّازمة على ارض الواقع وتطبيقها.


ويعتبر التقييم الذاتي هو الخطوة الأولى في مجال مجابهة هذه التحديات التي تتمثل في قدرة هذه المؤسسات المالية على وضع آليات المراقبة بالإضافة إلىوجود الموارد الأساسية اللازمة وبالأساس تحسيس كل المعنيين بضرورة المشاركة الفعالة في الحد من تبييض الأموال وتمويل الإرهاب.

Sommet Bancaire Maghrébin à Tunis : Défis et perspectives de la banque de demain

Sommet Bancaire Maghrébin à Tunis : Défis et perspectives de la banque de demain

Un sommet bancaire Maghrébin organisé par l’Union des Banques Maghrébines s’est tenu aujourd’hui à Tunis. Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Marouane El Abassi et ses pairs des quatre autres pays du Maghreb, ainsi que les dirigeants de 180 banques et de cinq sociétés monétiques,se sont rencontrés pour débattre de l’avenir de l’activité bancaire. À l’ère du digital, la banque maghrébine doit forcement évoluer et se préparer aux transformations imposées par les nouveaux services.
De par sa qualité d’expert du secteur bancaire et financier et de précurseur dans le domaine du conseil en innovation et en gestion du changement, KPMG apporte en la matière un éclairage intéressant et un accompagnement à haute valeur ajoutée pour les entreprises du secteur. Lors du sommet d’aujourd’hui, KPMG Tunisie a permis d’éclaircir plusieurs concepts grâce aux explications fournies par trois experts du domaine.
Walid Belghith, ingénieur ENSIIE et responsable du département Management Consulting & IT Advisory de KPMG, a déclaré quedes nouveaux enjeux s’imposent lors de la relation client : les nouvelles technologies obligent les groupes bancaires à renforcer leur présence sur le web. La réactivité, la disponibilité et la transparence assument un rôle central, et KPMG Tunisie travaille pour soutenir et accompagner les institutions dans leur transition vers le digital avec des nouveaux modèles opérationnels qui puissent offrir au client une expérience unique.
De son part, Mohamed Safouane Ben Aissa, Docteur en Économie et Directeur Advisory chez KPMG Tunisie, a expliqué que le bilan des avancées de l’intégration économique maghrébine demeure mitigé: l’ouverture progressive à la liberté de circulation tarde à se réaliser. D’autre part, la coopération maghrébine en matière de sécurité a uni avec profit les pays concernés. Par ailleurs, les réseaux autoroutiers maghrébins sont en train de se consolider afin de compléter l’axe central de l’autoroutetrans-maghrébine, à l’horizon du 2020. Cette perspective, ainsi que les niveaux record des déplacements touristiques entre ces pays, marquent une progression des flux financiers et de la mobilité intra-maghrébine. Plusieurs arguments plaident pour la promotion du secteur bancaire maghrébin. D’après M. Ben Aissa, un jeu coopératif entre les banques des différents pays doit donc exister sous l’égide des différentes banques centrales pour pourvoir répondre aux différents besoins.
“Les banques et les établissements financiers doivent aujourd’hui formaliser les travaux de mise en œuvre du dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LAB-FT)”, a annoncé Patrick Fesi, directeur du département Audit Interne et Risk Management & Compliance chez KPMG Tunisie. D’après son avis, les établissements financiers ne doivent plus seulement décrire leur dispositif LAB-FT, mais prouver l’efficacité de celui-ci. Cette exigence internationale a été traduite par la BCT en demandant à ce que les établissements financiers transmettent un rapport sur l’évaluation des risques LAB-FT et la formalisation des plans d’actions correspondants. C’est dans ce cadre que KPMG Tunisie accompagne les banques et les établissements financiers à effectuer le travail d’auto-évaluation du dispositif LAB-FT, mais surtout les assiste dans la mise en œuvre des plans d’actions. L’auto-évaluation constitue seulement un premier point d’étape, les enjeux se concentrent dans la capacité des établissements financiers à mettre en place les contrôles, les moyens nécessaires, et surtout sensibiliser les collaborateurs à la LAB-FT sur le long-terme.

Sommet Bancaire Maghrébin à Tunis : Evolution de l’activité bancaire: défis et perspectives

Sommet Bancaire Maghrébin à Tunis : Evolution de l’activité bancaire: défis et perspectives


Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Marouane El Abassi a invité ses pairs des quatre autres pays du Maghreb, ainsi que les dirigeants de 180 banques et de cinq sociétés monétiques, pour débattre de l’évolution de l’activité bancaire, et ce à partir de ce mercredi 7 novembre à 8h, à l’hôtel Regency à Tunis. Ce sommet, organisé par l’Union des Banques Maghrébines, ne manque pas de thématiques qui seront discutées durant deux jours.

· Quelle sera la banque Maghrébine de demain ?

· La digitalisation de la banque : les évolutions réglementaires et la transformation de la banque traditionnelle et des réseaux bancaires ?

· Quels nouveaux services grâce au Big Data, Blockchain, IA, et autres innovations ?

· Banques et intégration économique du Maghreb : défis et perspectives ?

· Implications de la conformité aux nouvelles normes internationales de lutte anti-blanchiment d’argent pour les banques du Maghreb ?

· Quelle place pour la finance islamique dans le paysage financier Maghrébin ?

De par sa qualité d’expert du secteur bancaire et financier et de précurseur dans le domaine du conseil en innovation et en gestion du changement, KPMG apporte en la matière un éclairage intéressant et un accompagnement à haute valeur ajoutée pour les entreprises du secteur. Ces aspects seront partagés lors de panels et workshops qui se dérouleront tout au long de l’évènement. C’est ainsi que Safouane Ben Aissa, Docteur en Economie et Directeur Advisory chez KPMG, sera parmi les panélistes sur « le rôle des banques dans l’intégration économique maghrébine: défis et perspectives ». De son côté, Walid Belghith, ingénieur ENSIIE et responsable du département Management Consulting & IT Advisory de KPMG, interviendra lors du workshop sur « les services financiers et l’innovation technologique ». Quant à Patrick Fesi, directeur du département Audit Interne et Risk Management & Compliance chez KPMG, il participera au panel de discussion sur les « implications de la conformité aux nouvelles normes internationales de lutte anti-blanchiment d’argent pour les banques du Maghreb ».

Les trois experts seront en outre à disposition des journalistes pour des précisions et des interviews.

Epson: 30 millions d’imprimantes vendues dans le monde

Epson: 30 millions d’imprimantes vendues dans le monde

Seiko #Epson Corporation annonce que les ventes cumulées de ses imprimantes jet d’encre à réservoirs haute capacité ont atteint les 30 millions d’unités vendues. Epson a lancé ses imprimantes jet d’encre à réservoirs haute capacité en octobre 2010 en Indonésie. Depuis, la compagnie n’a cessé d’introduire ses imprimantes sur le marché mondial : en mars 2018, les modèles étaient présents dans environ 150 pays. Sur les marchés émergents, la proportion des imprimantes jet d’encre à réservoirs haute capacité continue de s’accroître. Par conséquent, Epson occupe la première place en termes de part de marché pour ces imprimantes grâce à sa solide image de marque ainsi que sa large gamme de produits.

« Les imprimantes jet d’encre à réservoirs haute capacité ont une empreinte écologique réduite et de moindres frais de fonctionnement, permettant d’imprimer en toute tranquillité, sans avoir à s’inquiéter du coût ou du niveau de l’encre – contrairement aux imprimantes laser ou à cartouches d’encre », déclare Koichi Kubota, directeur, cadre exécutif et directeur d’exploitation pour le département Printing Solutions Operations Division chez Seiko Epson.

Il poursuit : « Epson a transformé le modèle économique du secteur des imprimantes et continuera d’afficher des performances d’impression stables et de haut niveau, permettant à nos clients du monde entier de laisser libre cours à leur créativité et de bénéficier d’une grande productivité ».

L’entreprise compte donc accélérer son évolution en passant de modèles conventionnels à cartouches d’encre à des modèles jet d’encre à réservoirs haute capacité afin de poursuivre l’expansion de son modèle économique d’impression. Epson prévoit de vendre 9.5 millions d’imprimantes jet d’encre à réservoirs haute capacité en 2018, ce qui représente une augmentation de 20 % par rapport aux chiffres de l’année précédente.

A moyen terme, l’augmentation des ventes des imprimantes jet d’encre à réservoirs haute capacité finira par représenter 55% du total des ventes des imprimantes à jet d’encre d’Epson.

توزر، ولاية صديقة للبيئة

توزر، ولاية صديقة للبيئة

انعقدت يوم الجمعة 2 نوفمبر الجاري في توزر، ورشة عمل مكثف ومثمر لمدة نصف يوم، كجزء من المبادرات الحكومية للنمو والتشغيل تحت سامي إشراف السيد يوسف الشاهد، رئيس الحكومة، وذلك بتنظيم من وزارة الصناعة والمؤسسات الصغيرة والمتوسطة، وبالتعاون مع الوكالة الوطنية للتحكم في الطاقة وبدعم من برنامج الأمم المتحدة الإنمائي. وقد انتظمت ندوة صحفيّة بمناسبة الإطلاق الرسمي لمشروع "توزر، ولاية صديقة للبيئة".
وسيسمح هذا المشروع، الذي يهدف إلى خفض استهلاك الطاقة بأكثر من 20٪ في القطاع السكني، مما سيمكّن توزر أن تصبح رائدة في مجال النجاعة الطاقيّة والطاقات المتجددة.
وترأس السيد حمدي حرّوش المدير العام للوكالة الوطنية للتحكم في الطاقة ورشة العمل الأولى، حيث قدم جملة من المعلومات لمختلف الفاعلين الاقتصاديين في مجال التحكم في الطاقة والطاقات المتجددة.
وبحضور السيد سليم الفرياني، وزير الصناعة والمؤسسات الصغرى والمتوسطة والسيد صالح المطيراوي، والي توزر، وأكثر من 150 ممثل عن مختلف الوزارات وعالم الأعمال، والأكاديميين، وعن المجتمع المدني، أتيحت الفرصة لمعرفة المزيد عن التدابير التي تتخذها الحكومة على المستوى الوطني لتطوير النجاعة الطاقيّة والطاقات المتجددة. وقد سلط الضوء على خطط العمل في هذا المجال، وخاصيّات ولاية توزر وكذلك التجارب الدولية الناجحة في مجال تنفيذ خطط جهويّة لتطوير النجاعة الطاقيّة والطاقات المتجددة. وفي هذا السياق تمّ توعية المشاركين في هذه الندوة بأهميّة تحفيز كافة الأطراف المتدخلة للمشاركة الفعالة في هذا المشروع وبالتالي ضمان التنفيذ السليم للبرامج الوطنية.

وقد انطلق العمل بصفة فعالة على تنفيذ المراحل النموذجية لبعض من هذه المشاريع الواعدة في ولاية توزر لجعلها ولاية صديقة للبيئة. وبدأت بوادر هذه المشاريع التي انطلقت في إطار المبادرة الحكومية تبرز من خلال تطور النجاعة الطاقيّة خاصة وأن خصائص هذه الجهة ساهمت في التنفيذ السليم والسريع لهذه المشاريع الناجحة على المدى القريب والبعيد.
وقد شهدت السياسة الاِستشرافية التي انتهجتها تونس اعترافا دوليا حيث تم ترتيبها من قبل البنك الدولي ضمن أحسن 20 بلدا في مجال النجاعة الطاقية من ضمن 111 بلدا بالنسبة لسنة 2016 ضمن تقريرها الصادر سنة 2017. هذا بالإضافة إلى انخراط تونس في الجهود الدولية للحد من التغيرات المناخية حيث صادقت في شهر أكتوبر 2016 (القانون عدد 72 لسنة 2016)، على "اتفاق باريس" حول التغيرات المناخية. وتتمثل الأهداف المناخية بموجب هذا الاتفاق (وهو بمثابة التزام منصوص عليه بالمساهمة المحددة وطنيا: NDC) في التقليص من كثافة كربون الاقتصاد الوطني بنسبة 41 بالمائة مع حلول سنة 2030 مقارنة بالمستوى الذي تم تسجيله سنة 2010.

Tozeur, gouvernorat ami de l’environnement

Tozeur, gouvernorat ami de l’environnement

Une intense et fructueuse demi-journée de discussion et de travail s’est tenue ce vendredi 2 novembre à Tozeur, dans le cadre des initiatives gouvernementales pour la croissance et l’emploi. Sous le haut patronage de M. Youssef Chahed, chef du gouvernement, le Ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, avec l’Agence Nationale pour la Maitrise de l’Energie et l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement, a organisé une conférence qui a marqué le lancement officiel du projet « Tozeur, un gouvernorat ami de l’environnement ».

Ce projet, qui vise la réduction de la consommation énergétique de plus du 20% dans le secteur résidentiel, permettra au gouvernorat de Tozeur de devenir un précurseur du domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

La conférence, inaugurée par les mots de M. Salah Mitraoui, gouverneur de Tozeur, et de M. Slim Feriani, Ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises a fourni un espace d’information aux différents acteurs économiques du domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Environ 150 représentants de différents ministères, du monde du travail, du monde académique, de la société civile, etc., ont eu l’occasion de mieux connaître les mesures que le gouvernement est en train d’adopter au niveau national pour développer l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Les plans d’action dans ce domaine, et les spécificités du gouvernorat de Tozeur, ont été mis en évidence, ainsi que les expériences internationales les plus réussies dans la mise en œuvre de plans régionaux pour le développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Les conférenciers ont été largement sensibilisés à la thématique, afin qu’ils puissent stimuler une participation effective de toutes les parties prenantes et ainsi garantir la bonne mise en œuvre des programmes nationaux.

La politique avant-gardiste de la Tunisie dans le domaine de l’efficacité énergétique a été reconnue à l’échelle internationale et la Banque Mondiale l’a classée, dans son dernier rapport parue en 2017 et relatif à l’année 2016, à la 18ème place sur 111 pays. Pour respecter l’accord de Paris sur le changement climatique, le pays porte ses efforts sur la réduction de l’intensité carbone de 41% d’ici 2030 par rapport au niveau de 2010. Afin d’honorer ces programmes, le gouvernement a approuvé un ensemble de procédures et de mesures qui traduiraient ces objectifs en plans d’action clairs. Les phases pilotes de certains projets seront entamées au gouvernorat de Tozeur.

Une conférence nationale sous le Haut Patronage de Monsieur le Chef du Gouvernement Youssef Chahed

Une conférence nationale sous le Haut Patronage de Monsieur le Chef du Gouvernement Youssef Chahed

La Tunisie a adopté, depuis longtemps, une politique énergétique fondée sur la promotion de l’efficacité énergétique dans divers milieux et dans tous les secteurs. Dans le cadre des multiples initiatives promues récemment par le gouvernement, le Gouvernorat de Tozeur sera au centre d’un projet pilote qui visera à le rendre un ami de l’environnement à travers un plan qui envisagera une réduction de la consommation de plus de 20% dans le secteur de l’habitat. Une conférence, qui sera ouverte ce vendredi 2 novembre par le chef du gouvernement, M. Youssef Chahed, le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, M. Slim Feriani et le gouverneur de Tozeur, M. Salah Mtiraoui, donnera le lancement officiel au projet. La demi-journée de travail organisée à Tozeur visera à fournir un espace d’information aux différents acteurs du domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

En donnant suite aux initiatives gouvernementales pour la croissance et l’emploi, le ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, organise cette conférence avec l’ANME et l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement. Les divers acteurs économiques aux niveaux local, régional, national et international sont invités à l’événement qui accueillera environ 150 représentants de différentes structures centrales et régionales concernées. Les participants seront informés à propos des mesures que le gouvernement est en train d’adopter au niveau national pour développer l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Les plans d’action dans ce domaine et les spécificités du gouvernorat de Tozeur seront mis en évidence, ainsi que les expériences internationales les plus réussies dans la mise en œuvre de plans régionaux pour le développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Parmi les objectifs de la journée de travail, il y aura aussi la sensibilisation des acteurs locaux et régionaux, afin qu’ils puissent stimuler une participation effective de toutes les parties prenantes et ainsi garantir la bonne mise en œuvre des programmes nationaux.

La politique avant-gardiste de la Tunisie dans le domaine de l’efficacité énergétique a été reconnue à l’échelle internationale et la Banque Mondiale l’a classée, dans son dernier rapport parue en 2017 et relatif à l’année 2016, à la 18ème place sur 111 pays. Pour respecter l’accord de Paris sur le changement climatique, le pays porte ses efforts sur la réduction de l’intensité carbone de 41% d’ici 2030 par rapport au niveau de 2010. Afin d’honorer ces programmes, le gouvernement a approuvé un ensemble de procédures et de mesures qui traduiraient ces objectifs en plans d’action clairs. Les phases pilotes de certains projets seront entamées au gouvernorat de Tozeur.

C’est dans ce contexte qui s’inscrit la conférence qui comprendra un atelier de présentation des objectifs nationaux en matière d’énergie et ensuite un atelier dédié au gouvernorat de Tozeur, qui comportera une présentation des spécificités de la région et de son potentiel énergétique, ainsi qu’une présentation des différents projets et programmes qui seront mis en œuvre dans le cadre de l’initiative gouvernementale visant à rendre Tozeur un gouvernorat ami de l’environnement.

ندوة وطنيّة تحت سامي إشراف السيّد رئيس الحكومة، يوسف الشاهد حول توزر ولاية صديقة للبيئة

ندوة وطنيّة تحت سامي إشراف السيّد رئيس الحكومة، يوسف الشاهد حول توزر ولاية صديقة للبيئة


اعتمدت تونس منذ أكثر من ثلاثة عقود على سياسة طاقية ترتكز على النهوض بترشيد الاستهلاك في مختلف الأوساط وكافة القطاعات حيث ساهمت هذه السياسة إلى حد كبير في فصل نسق نمو استهلاك الطاقة عن النمو الاقتصادي والذي تم تسجيله بداية من سنة 2001. كما ساهمت هذه السياسة في الحد من نسق ارتفاع الطلب على الطاقة علاوة على إحداث نسيج صناعي وخدماتي متطور في ميدان التحكم في الطاقة. وقد شهدت السياسة الاِستشرافية التي انتهجتها تونس اعترافا دوليا حيث تم ترتيبها من قبل البنك الدولي ضمن أحسن 20 بلدا في مجال النجاعة الطاقية من ضمن 111 بلدا بالنسبة لسنة 2016 ضمن تقريرها الصادر سنة 2017.

في هذا السياق وفي إطار المبادرات الحكومية من أجل التنمية والتشغيل، تنظم وزارة الصناعة والمؤسسات الصغرى والمتوسّطة بمساهمة الوكالة الوطنية للتحكم في الطاقة وبدعم من برنامج الأمم المتـّحدة للتـّنمية ندوة إعلامية حول توزر ولاية صديقة للبيئة وذلك بمشاركة مختلف المتدخلين الاقتصاديين على المستوى المحلي والجهوي والوطني.

كما انخرطت تونس في الجهود الدولية للحد من التغيرات المناخية حيث صادقت في شهر أكتوبر 2016 (القانون عدد 72 لسنة 2016)، على « اتفاق باريس » حول التغيرات المناخية. وتتمثل الأهداف المناخية بموجب هذا الاتفاق (وهو بمثابة التزام منصوص عليه بالمساهمة المحددة وطنيا: NDC) في التقليص من كثافة كربون الاقتصاد الوطني بنسبة 41 بالمائة مع حلول سنة 2030 مقارنة بالمستوى الذي تم تسجيله سنة 2010.

وتعتبر النجاعة الطاقية والطاقات المتجددة مكونا رئيسيا للإستراتيجية المناخية الوطنية حيث تمثّل قرابة 75 بالمائة من الأهداف المناخية وحوالي 85 بالمائة من إجمالي حاجيات التمويل وبالتالي فهي عنصرا أساسيا وضروريا لبلوغ هذه الأهداف والانتقال إلى اقتصاد قليل الانبعاثات الكربونية.

وسيتم العمل على تنفيذ المراحل النموذجية لبعض من هذه العمليات والمشاريع في ولاية توزر قصد تفعيل المبادرة الحكومية القاضية بجعل هذه الجهة ولاية صديقة للبيئة حيث من المنتظر أن تساهم المشاريع التي تم إقرارها في القطاع السكني من تخفيض استهلاك هذا القطاع بما يناهز الـ20 بالمائة فيما ستساهم مشاريع الطاقات المتجددة من تغطية حاجيات الولاية من الطاقة الكهربائية.

Lancement d’une nouvelle série d’imprimantes Epson grand format techniques

Lancement d’une nouvelle série d’imprimantes Epson grand format techniques

Epson vient d’annoncer le lancement de deux nouvelles imprimantes techniques professionnelles milieu de gamme : le modèle 24 pouces SureColor SC-T3400 (version de bureau ou sur pieds) et le modèle 36 pouces sur pieds SureColor SC-T5400. Ces nouveautés viennent compléter la série comprenant les modèles d’entrée de gamme SC-T3100 et SC-T5100, permettant désormais à Epson de proposer une large gamme d’imprimantes techniques pour répondre aux besoins des professionnels quels que soient leurs secteurs d’activité.
Que vous imprimiez des dessins CAO, des plans d’architecture, des dessins techniques d’ingénierie ou des images SIG, ces imprimantes délivrent, page après page, des impressions de haute qualité. Que vous soyez ingénieur ou architecte, que vous travailliez sur des plans topographiques, des plans de cadastre et d’urbanisme, imprimer avec précision, de manière fiable et dans le moindre détail est essentiel. Les modèles SC-T3400 et SC-T5400 ont été conçus pour répondre aux besoins des professionnels dont la réputation est fondée sur une qualité et une précision d’impression garantie pour chaque impression.