Carthage Cement réalise des résultats positifs de 3.2 MD malgrés la crise sanitaire

Carthage Cement réalise des résultats positifs de 3.2 MD malgrés la crise sanitaire

La direction générale de Carthage Cement a annoncé, le mardi 25 Août, lors de la conférence de presse qui s’est tenue au siège de la Bourse, l’augmentation de son capital social d’un montant de 223 millions de dinars (MD). Il s’est donc porté de 172 MD à 395 MD, soit une évolution de 130% . A cet effet, Brahim Sanaa, le président directeur général de Carthage Cement, a déclaré que malgré la suspension d’activité pendant près de deux mois en raison de la pandémie, la société a enregistré des résultats positifs.

L’entreprise a réussi à dépasser des problèmes qui ont entravé la réalisation de la vente d’une partie du capital de la société : 1- La dette de la société a été réduite et son capital structuré. Les dettes bancaires sont passées de 542 millions de dinars à 455 millions de dinars, et le capital de la société a doublé, passant de 172 134 413 dinars à 343 624 940 dinars. Brahim Sanaa a profité de cette occasion pour remercier le secteur bancaire d’avoir poursuivi le processus.2- Grâce à la coopération et au soutien de l’UGTT, l’entreprise a pu, dans le cadre de plusieurs processus de départ ou de licenciement, réduire en juillet le nombre de salariés à 783 de différentes unités de production : la cimenterie, l’unité de production de matériaux sectionnelles, la centrale à béton et le siège social.3- Le contrat de prise en charge de l’exploitation de la cimenterie a été résilié par la société danoise FLS. Une équipe des meilleurs techniciens tunisiens a assuré le succès de l’exploitation de l’usine qui opère avec des compétences 100% tunisiennes.

Tous les membres de cette équipe ont choisi de continuer à travailler malgré les nombreuses offres attrayantes.Brahim Sanaa a mis l’accent sur la stratégie actuelle de l’entreprise qui est d’encourager les investisseurs à participer à l’augmentation du capital surtout que les prévisions des investissements de l’année s’élèvent à 100 milles dinars.

En effet, et malgrés l’impact de la crise sanitaire sur le chiffre d’affaire (s’élevant à 28 milles dinars), l’entreprise a réalisé des revenus de 33 milles dinars le mois de juin dernier et de 44 milles dinars pour le mois de juillet. Donnant une moyenne de 10 milles dinars par mois pour le premier semestre de cette année. Sans l’arrêt, les bénéfices nets des sept premiers mois de 2020 auraient dépassé les 30 millions de dinars.

Le directeur général a affirmé que l’entreprise poursuivra son programme de développement à tous les niveaux, notamment pour faire pression sur le coût de l’énergie. L’entreprise entrera dans la phase d’expérimentation de nouvelles sources d’énergie si elle obtient les licences nécessaires à cet effet. La réalisation du contrat d’exportation vers l’Europe a été initiée après l’obtention par Carthage Cement du certificat de conformité selon les spécifications européennes. Deux navires ont été exportés, il est prévu de poursuivre le processus en se basant sur cette fréquence.

Concernant l’utilisation des sacs plastiques dans le conditionnement du ciment, M. Sanaa a déclaré que le dossier est entré dans divers enchevêtrements et s’est déplacé vers les couloirs des tribunaux. Il a, par ailleurs, souligné que le secteur s’est engagé à respecter les influences environnementales pour maintenir un contexte sain. Une charte à laquelle toutes les unités du secteur en Tunisie se sont engagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *